Baromètre de la conduite responsable IPSOS-Fondation VINCI Autoroutes

A l'occasion du commencement de la période de vacances estivales, la Fondation VINCI Autoroutes publie son 10ème Baromètre de la conduite responsable et vient mettre en évidence certains comportements néfastes sur la route en ce qui concerne les incivilités, la somnolence ou encore l'inattention.

Le baromètre de la Fondation VINCI Autoroutes sur la conduite responsable est réalisé par Ipsos auprès de 12 400 personnes réparties dans 11 pays européens différents. Il permet de faire un état des lieux de certains comportements déclarés, tout en rendant possible le comparaison entre les pays concernés, mais également entre les différentes régions françaises.

Comportements nerveux et incivilités :

- 1 Conducteur français sur 5 admet ne plus être la même personne lorsqu'il est au volant et s'estime plus nerveux, impulsif ou agressif ;

- 70% des conducteurs français reconnaissent qu'il leur arrive d'injurier les autres conducteurs. Ce pourcentage est de 55% en Europe, et monte à 81% en Île-de-France ;

- 56 % klaxonnent de façon intempestive les conducteurs qui les énervent (51 % des Européens) ;

ˉ 34 % collent délibérément le véhicule des conducteurs qui les énervent (33 % des Européens) ;

ˉ 27 % doublent par la droite sur l’autoroute (34 % des Européens) ;

ˉ 18 % descendent de leur véhicule pour s’expliquer (20 % des Européens)

Somnolence et inattention :

- 44 % des conducteurs français (35 % des Européens) déclarent être très stressés par les longs trajets dans un trafic dense ;

ˉ 36 % prennent le volant alors qu’ils se sentent très fatigués (34 % des Européens) ;

ˉ 74 % admettent qu’il leur arrive de détourner le regard de la route plus de 2 secondes (78 % des Européens) ;

ˉ 48 % téléphonent au volant en utilisant un système Bluetooth (50 % des Européens), alors même que celui-ci altère l’attention autant que les autres moyens de conversation ;

ˍ 16 % ont déjà eu, ou failli avoir, un accident en raison d’un assoupissement au volant (13 % des Européens), et 10 % à cause de l’utilisation du téléphone au volant (11 % des Européens)

Sécurité des intervenants sur la route :

73 % des conducteurs français ne respectent pas systématiquement le « corridor de sécurité », cette barrière virtuelle intégrée au code de la route français depuis 2018, qui impose aux conducteurs de s’éloigner au maximum des intervenants. Sanctionnée par une amende forfaitaire de 135 € et une perte de points selon l’infraction, elle vise à mieux protéger le personnel lorsqu’il intervient sur une route, une voie rapide ou une autoroute. Deux ans après sa mise en place, près d'un français sur 4 ne connaît toujours pas cette règle.

Le détail du baromètre est disponible dans le dossier de presse, téléchargeable ci-contre ou sur le site de la Fondation VINCI Autoroutes au lien suivant :

https://fondation.vinci-autoroutes.com/fr/article/barometre-de-la-conduite-responsable-2020