Santé

En 2015, un quart de la population de 16 ans ou plus déclare une limitation durable (plus de 6 mois) dans ses activités habituelles en raison de problèmes de santé (d’après L’état de santé de la population en France. Rapport 2017. DREES et Santé publique France, 2017). Cette proportion est faible chez les jeunes (moins de 10 % chez les 16-24 ans), et augmente progressivement avec l’âge (30 % chez les 55-64 ans et 75 % chez les 85 ans ou plus).

Les règles qui régissent le droit de conduire des personnes atteintes de certaines pathologies sont définies dans l’arrêté du 28 mars 2022 (qui abroge l’arrêté du 21 décembre 2005). Cet arrêté fixe la liste des affections qui requièrent un contrôle médical, et précise s’il y a incompatibilité définitive, temporaire, ou à l’inverse compatibilité définitive moyennant traitement préventif ou restriction sur les circonstances de conduite (de jour par exemple). Les affections se  déclinent en pathologies ophtalmiques, ORL, neurologiques, psychiatriques, cardiovasculaires, pulmonaires, rénales, déficits ORL ou de l’appareil locomoteur, diabète. Tout candidat au permis de conduire ou tout conducteur atteint de l’une des affections médicales mentionnées doit solliciter l’avis d’un médecin agréé sur son aptitude médicale à la conduite.

Le présent chapitre présente plusieurs facteurs ayant une incidence néfaste sur les capacités de conduite. On y compte donc les addictions, la prise de médicaments ayant des effets secondaires altérateurs ainsi que la somnolence et l’hypovigilance. Le facteur défaut d’attention est pour sa part décrit dans un autre chapitre, car il n’est pas lié à l’état de santé (« mind wandering » ou le fait d’« avoir l’esprit ailleurs », utilisation du téléphone, manipulation de la radio ou du chauffage, etc…).

Les malaises et la fatigue sont deux paramètres pris en compte dans la mortalité routière. Chez les personnes de plus de 50 ans, pour la période 2019-2021, ces causes concernent 42% des conducteurs de véhicules de tourisme tués âgés de 65 à 74 ans et 33 % des 75 ans et plus.

laboratoire d'analyses médicales
Liste d'articles 6 élément(s)