Les indicateurs urbains

En moyenne on comptabilise 12 personnes tuées en 2019 dans chacune des 53 métropoles ou communautés de communes urbaines de plus de 150 000 habitants de province (hors Paris et la grande couronne).

Le tableau des indicateurs urbains de sécurité routière téléchargeable ci-contre recense les accidents survenus sur la période 2015-2019 sur les communes constituant les métropoles ou communautés urbaines de plus de 150 000 habitants. Ces 53 structures de province (hors Paris et la grande couronne) comptabilisent chacune en moyenne 12 personnes tuées en 2019.

Dans ces territoires urbaines, 62% des personnes tuées sont des usagers vulnérables (piétons, cyclistes et deux-roues motorisés).

Cette part atteint 87 % dans le Grand Paris et dépasse 75 % dans huit autres Métropoles ou EPCI de plus de 150 000 habitants : Sophia Antipolis, la Métropole Nice Côte d’Azur, la communauté d’agglomération de Cannes Pays de Lérins, Toulon Provence Méditerranée, la Métropole du Grand Nancy, Saint-Étienne Métropole, la communauté urbaine de Caen la Mer et Montpellier Méditerranée Métropole.

 

Part modale (en nombre de déplacements internes) de la marche, du vélo et

des deux-roues motorisés dans quelques agglomérations françaises

Les piétons représentent 25 % des personnes tuées dans les territoires urbains. Cette part dépasse 40 % dans la Métropole du Grand Nancy, Metz Métropole, le Grand Paris et Saint-Étienne Métropole. En dehors de la Métropole du Grand Paris, atypique avec 48 %, la part modale  des piétons est comprise entre 25 % et 39 % dans les exemples ci-contre.

 

Dans les territoires urbains, hors autoroute, 7 % des personnes tuées sont des cyclistes. Pour Rennes Métropole et l’Eurométropole de Stras-bourg, ils représentent une personne tuée sur cinq. Leurs parts modales dans ces territoires sont respectivement de 3,4 % et de 7,7 %.

 

30 % des personnes tuées dans les territoires urbains hors autoroute sont des usagers de deux-roues motorisés, pour une part modale inférieure à 2 %. Dans certaines métropoles ou EPCI de plus de 150 000 habitants, les usagers de deux-roues motorisés représentent un usager tué sur deux : Sophia Antipolis, Cannes Pays de Lérins et Nice Côte d’Azur.

 

Dans trois établissements publics de coopération intercommunale, la proportion de personnes tuées dans un accident dans lequel un conducteur a un taux d’alcoolémie supérieur ou égal à 0,5 g/l de sang dépasse 45 % : CA de Béthune-Bruay Artois-Lys Romane, CA Amiens Métropole et CA Lens-Liévin. Cette proportion est de 29 % en moyenne dans les territoires urbains.

Sur la période 2015-2019 sauf 2017, la part de personnes tuées dans un accident impliquant un conducteur novice varie de 4 % pour Le Mans Métropole à 35 % pour Limoges Métropole. La moyenne pour les E.P.C.I. de plus de 150 000 habitants est de 18 %.