Les indicateurs régionaux de France métropolitaine

Principaux indicateurs régionaux de France métropolitaine - mise à jour septembre 2021

En 2020, la région Île-de-France (19 % de la population métropolitaine) concentre 32 % des accidents, 31 % des blessés mais seulement 10 % des décès.

Mortalité par million d’habitants dans les régions en 2020 : forte baisse liée à la pandémie

Le nombre de personnes tuées par million d’habitants en 2020 est de 39 en France métropolitaine et varie selon les régions entre 20 en Île-de-France et 59 en Bourgogne-Franche-Comté. La gravité (nombre de tués pour 100 blessés) varie aussi :

  • 8 régions entre 4 et 7 ;
  • 2 régions avec une gravité basse : l’Île-de-France (1), et la Corse (3) ;
  • 2 régions avec des valeurs plus élevées : Pays-de-la-Loire (8) et Bourgogne-Franche-Comté (10).

Entre la moyenne sur la période 2015-2019 et l’année 2020, la mortalité ramenée à la population a baissé dans l’ensemble des régions. Pour beaucoup, la baisse est proche de la baisse nationale (- 25 %). Les régions Corse et Centre-Val de Loire ont connu des baisses plus importantes (- 47 % et - 37 %) et les régions Île-de-France et Normandie des baisses plus faibles (- 19 %).

En 2020, la mortalité par million d’habitants des 18-24 ans (86) est deux fois plus forte que celle tous âges (39). Elle est la plus élevée en Bourgogne-Franche-Comté et en PACA (120).

 

Mortalité par million d'habitants dans les régions en 2020

Types d’accidents dans les régions

Les pratiques de mobilité étant différentes d’une région à l’autre, la répartition des personnes tuées selon le mode de déplacement varie fortement :

  • La part des piétons parmi les personnes tuées est de 15 % en France et varie de 9 % en Nouvelle-Aquitaine à 27 % en Île-de-France.
  • La part des cyclistes parmi les personnes tuées est de 7 %. Elle varie de 4 % en Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire et Normandie à 12 % en Bretagne. Parmi les 17 tués en Corse en 2020, aucun n’était à vélo.
  • Les usagers de 2RM représentent 23 % des décès. Ils sont fortement représentés parmi les personnes tuées en Corse, en PACA et en Île-de-France (respectivement 41 %, 38 % et 29 %). Ces trois régions regroupent 29 % des usagers de 2RM tués en métropole.
  • Les 2RM sont fortement représentés (34 %) parmi les personnes tuées lors d’un trajet domicile-travail : 4 personnes sur 10 en Bourgogne-Franche-Comté, en Ile-de-France et en Normandie et jusqu’à 67 % en PACA.

L’alcool ou les stupéfiants sont impliqués dans 43 % des décès (stable par rapport à 2015-2019), certaines régions sont plus fortement concernées (57 % en Corse et autour de 50 % en Pays-de-la-Loire, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et PACA).